Les 12 logiciels au cœur de l’actu en 2015

En tapant les termes »Logiciel 2015″ sur votre moteur de recherche préféré, vous pourrez tomber sur la liste des meilleurs applications et logiciels, de l’antivirus à la récupération de données. Toutefois, des logiciels ont fait la Une des journaux, des outils dans l’ombre mais qui ont mis en lumière des scandales, des bonnes initiatives et de jolis plantages. 12 mois, 12 logiciels. Allons-y !

Janvier

Surtout l’occasion de parler d’Edward Snowden pour ce début d’année 2015. En effet, le lanceur d’alerte américain, dont notre président a refusé l’asile début juillet 2015, déclare ne pas utiliser d’iPhone craignant la présence d’un mouchard. Ses propos viennent en écho avec les documents secrets qu’il avait précédemment révélé et qui montraient que la NSA peut accéder aux données de l’iPhone via un programme.

Pour en savoir plus : Numerama.com

Février

Lenovo, le fabricant chinois de PC portables, fait fort avec la présence d’un logiciel espion préinstallé dans leurs PC. Dans les faits, un adware qui balance des pubs à votre insu accompagné d’une belle faille de sécurité. Pour vérifier si vous êtes infecté par Superfish : ici.

Pour en savoir plus : L’Express

Mars

Casper a marqué ce mois de mars bien chaud pour la saison. Sous ce nom se cache non pas le fantôme des années ’90 mais un logiciel espion déployé par les services secrets français pour espionner le régime syrien.

Pour en savoir plus : Libération

Avril

Déjà détruit par la Cour des Comptes en 2014, l’ancien logiciel de gestion des paies des militaires Louvois sera remplacé à partir de 2017. Entre les corrections des bugs et les trop-perçus versés aux militaires, Louvois a couté entre 150 et 200 millions d’euros par an aux finances publiques.

Pour en savoir plus : Figaro

Mai

Après les militaires avec Louvois, des cheminots n’ont pas été payés au mois de Mai à cause de bugs du logiciel de paye interne à la SNCF.

Pour en savoir plus : Le Télégramme

Juin

Les logiciels ayant fait leur place depuis longtemps dans le domaine de la santé, le mois de Juin nous a permis d’en apprendre plus sur un logiciel permettant d’évaluer la douleur chez un enfant grâce à des fonctionnalités de reconnaissance faciale.

Pour en savoir plus : ActuSoins

Juillet

Un autre logiciel espion, estampillé Made In France ! Son petit nom Dino. Utilisé par la DGSE, cet outil servirait aux espions pour pénétrer et accéder aux données d’ordinateurs à distance.

Pour en savoir plus : Génération NT

Août

Les logiciels embarqués dans les voitures connectées présentent leurs failles qui ont été exploitées par une équipe de hackers. Ces derniers sont parvenus à pirater une Jeep Cheerokee ainsi qu’une Tesla Model S. À quand un Avast pour la Twingo ?

Pour en savoir plus : Presse Citron

Septembre

Volkswagen et LE scandale automobile de l’année à cause d’un logiciel capable de tromper les contrôles des émissions de 11 millions de véhicules diesel. L’article du Monde Informatique détaille le fonctionnement abouti de ce cheat code qui coûtera tout de même plusieurs millions d’euros au fabricant automobile allemand.

Pour en savoir plus : Le Monde Informatique

Octobre

Le fabricant automobile fait un grand pas vers les voitures autonomes grâce à l’intégration d’un logiciel comprenant des fonctionnalités d’autopilotage sur ses voitures électriques. Une sacrée avancée soulignée par le fondateur du groupe Elon Musk : «  »A long terme, les gens n’auront plus besoin d’avoir les mains sur le volant, et à la fin il n’y aura plus de volant, ni de pédales » »

Pour en savoir plus : RTL.be

Novembre

Ce mois de novembre nous permet d’en savoir plus sur les logiciels les plus dangereux, c’est à dire les moins mis à jour. Le classement se base sur le taux de versions obsolètes et la part de marché de chaque logiciel. En ce qui concerne la France, VLC Media Player, Apple QuickTime et Java occupent les premières places.

Pour en savoir plus : L’Informaticien

Décembre

Le logiciel pour terminer cette année 2015 a permis de révéler les scandale de la FIFA. En effet, ce programme spécialisé dans l’analyse financière qui a retrouvé la trace des transferts d’argent ayant amené à la mise à la suspension des J. Blatter et M. Platini.

Pour en savoir plus : Article

Back to top